La voiture à l’épreuve de l’hiver !

Pour préparer la voiture à l’hiver, certaines précautions importantes doivent être prises. Par exemple, si le véhicule a été conduit un peu pendant l’été, il est recommandé de procéder à une vérification approfondie de certains systèmes et veiller à leur bon fonctionnement à l’instar du système de freinage. Les pneus jouent également un rôle essentiel en matière de sécurité. A titre d’exemple, le test de pneus ADAC teste régulièrement les nouveaux pneus hiver pour déterminer leurs propriétés de roulage. Si les vieux pneus d’hiver ont été stockés au cours de l’été, vous devez les soumettre à un contrôle visuel avant de les changer afin de déterminer le degré d’usure et de vérifier que la profondeur de sculpture spécifiée n’est pas dépassée.

Étapes pour rendre la voiture sécurisée en hiver

Pour préparer votre voiture aux rudes conditions hivernales, il est impératif de commencer par vérifier le niveau des divers fluides et leur état. En hiver, les essuie-glaces jouent un rôle particulièrement important. Afin de pouvoir les utiliser facilement tout au long de l’hiver, un antigel doit être ajouté pour éviter que l’eau des réservoirs du lave-glace ne gèle et n’attaque les matériaux. En outre, l’antigel aide à mieux éliminer la saleté hivernale sur les fenêtres. De plus, dans le système de refroidissement du moteur, la glace peut causer de graves dommages. Chez la plupart des garagistes, on peut vérifier si la protection antigel de l’eau de refroidissement est encore suffisante ou si elle doit être renouvelée. En outre, l’huile moteur peut être contaminée par des substances et des particules diverses ce qui diminue grandement son rôle de lubrification.

En plus du liquide des essuie-glaces, les essuie-glaces eux-mêmes doivent être vérifiés. Si le caoutchouc est fragile et usé, les balais d’essuie-glace n’arrivent plus à nettoyer le pare-brise et la lunette arrière du véhicule. Un nouveau caoutchouc n’est pas toujours nécessaire, une simple astuce permet aux essuie-glaces de retrouver leur état quasi neuf en nettoyant les revêtements avec un peu de détergent à vaisselle, et les rincer à l’eau. Dans d’autres situations, il faut remplacer le caoutchouc ou les essuie-glaces en entier.

En hiver, des substances telles que le sel de voirie attaquent la peinture de la voiture. Avant la première opération de nettoyage, il est donc conseillé de procéder à un nettoyage approfondi avec de la cire, car cela aide à repousser le sel de voirie. Les fenêtres doivent également être nettoyées à fond pour assurer une visibilité optimale, car des fenêtres propres ne s’embuent pas autant. Le bon fonctionnement de tous les systèmes d’éclairage est également important pour une bonne vue. De nombreux ateliers participent chaque année à partir du début octobre aux semaines de l’éclairage. Cette action permet aux automobilistes de faire vérifier gratuitement le système d’éclairage de leurs voitures chez les réparateurs participants.

Enfin, comme mentionné ci-dessus, les pneus jouent un rôle essentiel dans la sécurité de la voiture en hiver. Une vérification approfondie de l’état est recommandée après chaque changement de pneu. L’emploi de pneus d’été en hiver présente des dangers considérables sur la route. Une visite d’atelier en temps voulu doit donc être réalisée. A cette occasion, la batterie peut également être vérifiée.

Entretien de la voiture et pourquoi c’est important
À quelle fréquence devrais-je changer d’huile moteur ?