Critères de choix d’une assurance pour voiture de collection

Choix d'une assurance pour voiture de collection

Une voiture de collection ou voiture ancienne doit être un modèle normalement âgé de plus de 30 ans, on veut les conserver pour différentes raisons : pour son intérêt dans l’histoire, en tant que patrimoine et ainsi que son esthétique. Son intérêt en tant que transport vient en dernier à cause de son âge, sa réglementation et son assurance restent assez spécifiques. Dans d’autres pays, les termes peuvent changer comme automobile ancêtre, vétéran ou antique. 

Connaître et assurer une voiture de collection

Les voitures de collections doivent au moins avoir la trentaine et ce critère les exempte de l’obligation du contrôle technique qui se fait tous les deux ans. Toutefois, elles doivent tout de même passer un contrôle tous les 5 ans. Ce statut particulier est confirmé par une carte grise distinctive, pièce permettant aux voitures de collections de souscrire une assurance véhicule de collection sur www.mascotte-assurances.fr.

La carte grise de collection s’obtient suite à une demande formulée auprès de la Fédération Française des Véhicules d’Époque. Cette demande s’accompagne de la carte grise originale ainsi que d’un document stipulant la marque, le modèle, l’année de sortie, le numéro de série, sa puissance, le nombre places assises ainsi que le numéro de châssis du véhicule. Dans le cas où la carte grise n’est pas encore disponible ou à votre nom, un certificat de vente fera l’affaire, il prouvera que la voiture est à vous. Vous avez aussi à fournir votre justificatif d’identité, de domicile et  deux photos de la voiture. Enfin, un chèque pour régler les frais de l’établissement de la nouvelle carte devra accompagner les documents.

La FFVE étudiera votre dossier, et si celui-ci est accepté, vous obtiendrez la nouvelle carte grise dans un délai de 1 à 2 mois après le dépôt de votre dossier. Et après cela, vous pouvez qualifier votre voiture comme véhicule de collection bien réglementé.

Il existe également des exceptions en matière de véhicule de collections. Des véhicules de luxe peuvent atteindre ce statut en raison de la rareté du modèle, de leurs marques ou de leurs histoires. Ainsi, ils peuvent être classés comme voiture de collection dès l’âge de 20 ans. Toutefois comme la loi n’admet que les véhicules de 30 ans et plus, ils ne sont pas exempts du contrôle technique tous les deux ans.

Assuré et assureur

Premièrement, l’assuré doit avoir plus de 21 ans et posséder le permis de conduire d’au moins 3 ans minimum. Il ne doit pas avoir eu d’accident de la route depuis 2 ans minimum et doit posséder un autre véhicule (moins âgé) pour prouver ses trajets courants.

Deuxièmement, pour la société d’assurance, l’âge ne reste pas l’unique paramètre qui permet de définir une automobile comme véhicule de collection. S’il s’agit d’une édition limitée, ou d’un modèle rare, cela peut suffire comme critère d’évaluation. De ce fait, il ne faut pas s’étonner si l’assureur propose des protections spéciales pour une auto âgée à peine de 20 ans. À condition toutefois qu’elle soit fabriquée en très peu d’exemplaires et que sa valeur soit très élevée par rapport à celle d’une voiture ordinaire.

Par ailleurs, les assureurs apprécient particulièrement les conducteurs de voitures anciennes. En effet, ces passionnés prennent soin affectueusement de leur véhicule. Ils s’évertuent à conduire prudemment, et font rarement des infractions au Code de la route. Les passionnés de voitures d’antan pomponnent leurs véhicules et n’oublient jamais de les entretenir comme il se doit. De plus, les assureurs savent bien que les voitures de collection sortent rarement.

Suivant les pays, les voitures de collection peuvent doter d’une réglementation assez spécifique ou assurance voiture de collection, qui vise à leur attribuer un statut propre, des fois assorti à de qualités d’enregistrement. Cependant, ces statuts ne sont usuellement pas nécessaires. Il se pourrait alors que dans un même pays, des automobiles de collection disposant d’un même statut judiciaire propre, peuvent être accompagnés des avantages et inconvénients qui lui sont afférés pour une assurance collection, mais les autres sont susceptibles aux réglementations quotidiennes du pays.

 

Spécificité de l’assurance

En voie publique, la réglementation des papiers en vigueur doit respecter les normes exigées par la nation. Même si ces véhicules de collection bougent rarement, ils doivent se doter d’assurance véhicule de collection. Toutefois pour ces voitures spécifiques, les critères de souscription à une assurance auto collection ancienne, sont assez strictes.

D’ailleurs, les agents d’assurances exigent la présentation de la carte grise de collection pour souscrire la voiture à une assurance collection. Ils vont jusqu’à mandater un expert afin de certifier du classement du véhicule dans la catégorie collection.

Assurer une voiture immobile, est-ce nécessaire ?

Pour une raison assez simple : l’assurance auto demeure obligatoire pour tous les véhicules à moteur tout comme l’assurance moto de collection. Donc, rouler sans assurance automobile ou à moto est une infraction durement sanctionnée par la loi. En suivant la législation française (article L.324-2 du Code de la route – 10 mars 2004), vous êtes passible d’une amende de 3 750 euros, d’une possible suspension de permis pouvant aller jusqu’à 3 ans et d’une éventuelle confiscation de votre véhicule jusqu’à la paie de l’amende.

Vous devez donc obligatoirement vous souscrire à une assurance véhicule de collection. Non seulement pour assurer votre voiture mais pour suivre la loi en vigueur des véhicules.

Comment calculer le prix d’une carte grise pour caravane ?
Assurance voiture de collection : Laquelle choisir ?